Lionel Maye - Grand Frisson

corner left-topcorner right-top
Lionel Maye
Grand Frisson
corner left-bottomcorner right-bottom

Blog

Ce blog est un espace de réflexion et d’échange…
Il a plusieurs facettes… La photo, bien sûr, en est une, avec "Conseils Photo".
Dans "Une Photo, une Histoire", je vous présenterai quelques photos ou petites vidéos particulières, en ce sens qu'elles ont besoin d'une explication pour être comprises dans leur contexte.
"Scènes de Vie", ce sont des photos ou vidéos qui n'ont aucune prétention artistique, mais qui montrent les acteurs de nos séjours sur le terrain. C'est un bloc-note de notre expérience, on oublie le gros DSLR et on sort le petit appareil portable, ou même l'iPhone, pour faire des "photos souvenirs"…
D'autres rubriques seront probablement ajoutées dans le futur. Soyez patient, ce site est tout neuf !

11mars

Conflit entre les prédateurs

Les hyènes et les lionnes

Une vidéo, une histoire, cette fois-ci...
Trois hyènes dominantes venaient de tuer un gnou adulte. Une bonne vingtaine d’autres hyènes, semblant arriver de nulle part, se préparaient à participer au festin. C’était sans compter sur deux lionnes de bonne taille, qui sans vergogne, vinrent “voler” leur repas, (il n’a y pas que les ours qui sont voleurs), sans se soucier le moins du monde des hyènes, des chacals et des vautours présents sur le site.
Pour la petite histoire, les hyènes s’enhardirent de plus en plus, et faisant masse autour des deux lionnes dans un vacarme assourdissant, finirent par récupérer leur bien, les lionnes refusant le conflit en cédant la place devant le nombre des assaillants.
Une leçon de Nature, qui nous fait comprendre à quel point la vie des animaux sauvages peut être cruelle. Nous sommes bien loin du monde de Walt Disney...

| Lire la suite

Écrit par Lionel Maye, dans la catégorie Une Photo, une Histoire...

10mars

Prédateur et Proie

Spectacle rare et émouvant

Mars 2015. C’est la fin de l'après-midi dans le Mara, il fait une chaleur torride. Nous tombons sur ce guépard, abrité à l'ombre d'un arbuste. Il n'arrête pas de scruter l'horizon, et Charles, notre guide Masai nous dit qu'il a faim...
Pour varier le point de vue, nous faisons le tour de l'arbuste, et c'est alors que nous apercevons le lièvre, tapi dans les herbes, à 1m50 du guépard ! Si le prédateur le plus rapide de la planète, avec ses accélérations de 0 à 100 km/h en moins de 4 secondes, se rend compte de sa présence, c'en est fini de ce pauvre lièvre…
Je pense que le lièvre a bloqué son odeur, comme ils font parfois en France lorsqu'ils sont traqués par des chiens, mais lorsque j'en parle à Charles, il me dit que non, que ni le lièvre, ni le guépard n'est au courant de la présence de l'autre, et que les guépards n'ont de toute façon pas d'odorat… N'étant pas un grand spécialiste des guépards (moi, mon truc, c'est les ours), je me garde bien de contredire Charles.
Nous avons attendu jusqu'à la tombée de la nuit, mais rien ne s'est passé. Le guépard ne s'est pas levé, le lièvre n'a pas bougé.
A contre-coeur, nous sommes repartis au camp sans connaître le dénouement de cette rencontre fortuite.

Le guépard et le lièvre - photo : Lionel Maye

| Lire la suite

Écrit par Lionel Maye, dans la catégorie Une Photo, une Histoire...

02août

Bataille pour un repas

La Nature impitoyable

Lorsque les saumons remontent par millions les rivières d’Alaska pour aller frayer là où ils sont nés, les ours bruns se repaissent de cette nourriture abondante... Pourtant, et c’est une loi universelle chez les animaux sauvages (et même aussi parfois chez les hommes), ils préfèrent la facilité à la difficulté, même si celle-ci est toute relative.
Nous avons assisté au spectacle d’un mâle énorme qui n’a pas hésité à charger furieusement cette petite femelle pour lui chaparder son saumon. Elle s’est défendue âprement, mais c’est le cas de le dire, elle ne faisait pas le poids et elle a finalement abandonné son poisson à la grosse brute...
Ce qui fut impressionnant pour nous, c’est qu’au début de la charge, la petite femelle a fui dans la direction de notre groupe, confortablement installé avec les trépieds et les 500mm sur nos tabourets pliants. L’altercation s’est passé à 5 ou 6 mètres de nous, et je n’ai d’ailleurs pas pu photographier toute la scène, ayant dû me lever les bras écartés pour attirer l’attention des nounours et protéger le groupe au péril de ma vie... ;-)
Le reste du groupe a tranquillement continué à shooter et tout le monde a engrangé de meilleures photos que moi... Damned !

Le vol de saumon - photo : Lionel Maye

| Lire la suite

Écrit par Lionel Maye, dans la catégorie Une Photo, une Histoire...

05octobre

Tendresse de l'allaitement

Allaitement Polaire

En fin d’après-midi sur les bords de l’Océan Glacial Arctique, à la lumière tombante, nous apercevons une femelle “Ursus maritimus” accompagnée de son petit. Il est évident qu’elle marche droit sur le bateau, sans se presser, sans agressivité, tranquille... Elle vient près de nous pour allaiter, parce que de gros mâles sont visibles dans le lointain, et qu’elle se sent en sécurité près de nous, vu que les gros mâles ne s’approchent que rarement des hommes.
Je connaissais ce comportement pour l’avoir maintes fois observé chez les ours bruns.
Et en effet, quelques minutes plus tard, nous avons assisté à ce spectacle exceptionnel de tendresse... un grand moment !

| Lire la suite

Écrit par Lionel Maye, dans la catégorie Une Photo, une Histoire...

<<  1 2 [3
 
  • Grand Frisson
  •     11845 Circle Drive
  •        Anchorage - Alaska
  •        99507 - USA
  •     +1 907 345 9412
  •     lionel@grandfrisson.com
  •  
  • Suivez-nous
  •     facebook