Lionel Maye - Grand Frisson

corner left-topcorner right-top
Grand Frisson
Séjours au Kenya
corner left-bottomcorner right-bottom
  • Accueil
  • Séjours au Kenya
  • Histoire de la création de la Conservancy

Histoire de la création de la Conservancy

Réserve Olare Motorogi

Comment le système "Conservancy" a été créé :

La “Olare Orok Conservancy”, (Réserve Olare Orok) à la limite de la réserve du Masai Mara, a été créée en 2006. En cette date historique pour la préservation de la faune au Kenya, le gouvernement a conclu un accord avec les 277 propriétaires des terres Masai. Cet accord a été depuis étendu à toute la communauté Mara, ce qui a grandement contribué à la sauvegarde de son écosystème.
La Conservancy a par la suite englobé les terres voisines, devenant alors la “Olare Motorogi Conservancy”.

Avant 2006, les 140 kilomètres-carrés de prairies, rivières et forêts d’acacias des réserves Olare Orok et Motorogi étaient occupés par quelques maisons rurales. De grands troupeaux de bétail, de moutons et de chèvres y paissaient sans aucun contrôle. L’écosystème était surutilisé et l’habitat des hommes et des animaux s’en trouvait menacé.
Après de nombreuses réunions avec les Masai locaux, il fut décidé d’essayer une nouvelle approche de gestion des terres pour à la fois conserver la végétation et augmenter les revenus, par une combinaison de rotation de pâturages et d’augmentation du tourisme. Les Masai ainsi que la faune allaient prospérer, on gagnait sur tous les tableaux.

Les Masai louent maintenant leurs terres mois par mois aux camps organisateurs de safaris, ce qui leur procure un revenu fixe. La gestion de la réserve est confiée à un bureau directeur qui est constitué des Masai et des opérateurs de camps touristiques, ainsi que de donateurs qui représentent un support essentiel.
Le bureau directeur, en accord avec les Masai, a organisé le retrait des maisons rurales et a réduit le nombre d’animaux domestiques sur le site. Le bétail fut éliminé des endroits particulièrement utilisés dans la journée par les prédateurs.
A la suite de ces mesures, la réserve est redevenue un refuge pour les grands félins, ainsi que la route de migration annuelle des gnous. Olare Motorogi Conservancy est aujourd’hui l’un des meilleurs endroits d’observation de la faune de toute l’Afrique de l’Est, et ceci toute l’année. La région peut se vanter de posséder plus de 50 espèces de rapaces, ainsi que la plus grande densité de lions au kilomètre-carré de toute l’Afrique !
Le tourisme dans la Conservancy est volontairement limité à 94 personnes répartis sur 5 camps, ce qui équivaut à peu près à un véhicule pour 1.000 hectares. Le but de cette mesure étant de maximiser la qualité de l’expérience du visiteur, tout en minimisant l’impact du tourisme sur l’environnement.
Les emplois générés par le tourisme sont donnés prioritairement aux locaux.
La politique de conservation de l’environnement est très stricte, stipulant que l’impact des camps doit être minimum, que ceux-ci ne doivent pas être construits en dur et que les déchets doivent être recyclés de manière adéquate.
La manière dont les camps opèrent, ainsi que la conduite des guides et des clients sont également soigneusement contrôlées.
Cette approche holistique adoptée par la réserve est très proche de celle que les Masai avaient traditionnellement employée au cours de leur histoire, quand les anciens décidaient de l’organisation des pâturages.

Olare Motorogi Conservancy est un partenariat entre les 277 propriétaires de la terre et 5 opérations touristiques: les deux fondateurs originaux Porini Lion Camp and  Kicheche Bush Camp, rejoints plus tard par Mara Plains Camp, Olare Mara Kempinski and Mahali Mzuri.

Réserve Nationale du Masai Mara

Le Masai Mara, l’une des plus grandes réserves fauniques d’Afrique, se trouve au sud-ouest du Kenya.

Il est devenu célèbre par l’abondance de grands félins (lions, léopards, guépards), ainsi que par l’énorme migration annuelle des gnous... mais n’oublions pas le peuple Masai, ses coutumes et ses vêtements pittoresques.

Avec le Serengeti National Park en Tanzanie, le Mara forme un écosystème incroyable et spectaculaire, peut-être le meilleur au monde de tous les safaris d’observation de la grande faune.
Il possède l’une des plus hautes densités de lions du monde, et voit chaque année une migration de plus de deux millions de gnous, zèbres et gazelles de Thomson.

Situé entre 1.500 et 2.170 mètres d’altitude, sa superficie est de 1.510 kilomètres-carrés.
On y trouve 95 espèces de mammifères et 570 espèces d’oiseaux.

Voir notre carte ci-dessous.

 
  • Grand Frisson
  •     11845 Circle Drive
  •        Anchorage - Alaska
  •        99507 - USA
  •     +1 907 345 9412
  •     lionel@grandfrisson.com
  •  
  • Suivez-nous
  •     facebook